RUBRIQUE ACTUALITE : Mise en place des parcours DPC par les CNP

 
Le développement professionnel continu (DPC) répond à une obligation légale (ordonnance du 26 avril 1996, L 367.2) et déontologique (article 11 du CDM) pour tout médecin. L’objectif est d’assurer une prise en charge du patient selon les données actuelles de la science médicale grâce au maintien des connaissances et des compétences des médecins. Il est donc demandé à chaque médecin d’assurer sa formation de façon continue et progressive, mais aussi par paliers en fonction d’évolutions technologiques, diagnostiques et thérapeutiques ou liées à un transfert d’une technique.

Selon la loi, tout professionnel doit satisfaire à une obligation triennale de DPC.

Les 3 modalités possibles pour y satisfaire sont décrites à l’article R. 4021-4 du Code de la Santé Publique :

1. Suivre un parcours triennal construit à partir des recommandations du CNP de la spécialité ;
2. S’engager dans une démarche d’accréditation ;
3. S’engager dans un DPC individuel comportant des actions de formation, d’évaluation et d’amélioration des pratiques ou de gestion des risques. La démarche doit intégrer au moins 2 de ces 3 actions et au moins une action entrant dans le cadre des orientations prioritaires .